canapé rouge

Quand je suis entré dans le musée du Jeu de Paume où

j'allais voir les photos sans concession de Mathieu Pernot,

elle était là, au bout du canapé, pianotant sur son portable.

A ma sortie, une heure plus tard, elle était encore là,

assise à la même place, toujours absorbée par l'écran.

Et c'est le souvenir d'un autre canapé rouge

où longtemps j'ai souhaité une venue

qui m'a fait penser qu'elle attendait

quelqu'un qui n'arrivera jamais.