" />
lundi 11 janvier

Dans les bouleaux

Sur la rive de la Tamise tout près de la Tate nous avions de concert pensé à Gustav K et mitraillé de même dans les bouleaux. C'était déjà le temps de nos duels. De celui-ci, le contrechamp est à jamais perdu.
Posté par Citizen lambda à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 11 janvier

à l'impromptue

En maraude sur ces rives où les réminiscences vivent sans avertir l'ombre se ravive et déploie ses sombres dérives.  Ecouter l'impromptu (Schubert par Horowitz)
Posté par Citizen lambda à 04:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 11 janvier

Like a bird

Je te porte dans moi comme un oiseau blessé et ceux-là sans savoir me regardent passer ...  Georges chante Louis
Posté par Citizen lambda à 12:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 11 janvier

Triste anif

Ce onze janvier aux chiffres acérés, à jamais marqué d'une pierre noire, est le jour où s'est envolé l'infime espoir qui a laissé place à cette vacuité dans l'être.  Les jours passent, l'absence demeure si vivace, si palpable, si intolérable que l'on se leurre encore à espérer que ce n'est qu'une simple escapade.
Posté par Citizen lambda à 13:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 08 janvier

Les coups ... quand ils vous arrivent

Citizen vient tout juste d'avoir ses six ans alors que s'achève la première année sans. Coup de vieux et coup de calgon réunis.
Posté par Citizen lambda à 19:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 11 février

Un mois sans

C'est indécent Mais c'est ainsi Déjà l'oubli nuance  La si violente peine Qui me vit tant fontaine La suffocante absence S'évanouit mais reste En exil à senestre C'est incessant Mais c'est ainsi Aux douces réminiscences Qu'un trois fois rien aiguise Elle est en tout soumise Amère est l'évidence De ces vagues létales A jamais dures au mal C'est indécent Mais c'est ainsi La vie vorace avance Et sans qu'on le veuille Ensevelit le deuil En dompte les fragrances Qui s'accrochent encore Aux envers des... [Lire la suite]
Posté par Citizen lambda à 21:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 12 janvier

Alive in my mind

On se dit qu’à vingt ans On est les rois du monde Et qu’éternellement Il y aura dans nos yeux Tout le ciel bleu. Mais aujourd'hui c'est  Le temps des regrets De l'infini chagrin La fin de l’aventure Et, au bout du chemin On n'est plus rien Que larmes et blessures. Car le temps de l’amour C’est long et c’est court Ça dure toujours On s’en souvient ...
Posté par Citizen lambda à 09:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 11 janvier

The Plaint

Purcell pour celle Qui si longtemps fut  Mon unique soleil Et qui a disparu De nos horizons Telle une comète Brillante et furtive.
Posté par Citizen lambda à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 10 janvier

J'ai la mémoire qui flanche

Nous sommes tant de fois allés à Paris que j'en ai perdu le compte des années. Elle est celle qui met de la cohérence dans le patchwork de ma mémoire. Elle pourrait certainement m'indiquer l'année, le mois, sans doute même le numéro du jour où la touchante Helen interpréta cette chanson un soir à Fort de France.
Posté par Citizen lambda à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 10 janvier

Ma mie de grâce ...

Qui la connaît sait combien elle aime Georges. On était du même avis que lui mais on a quand même essayé en 90, de convoler en justes noces. On a mis le temps à payer ce sacrilège. Pas loin de trente ans ... On a fini par passer à la caisse mais le prix est intolérable.
Posté par Citizen lambda à 00:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,