" />
mercredi 14 novembre

Chapelier

Ce n'est pas à Quimper mais dans la ville close de Concarneau  que Chabrol a tourné ce film qui m'est revenu en mémoire quand je suis passé devant la chapellerie de la rue du Frout.  Les fantômes du chapelier (voir un extrait)
Posté par Citizen lambda à 07:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 31 janvier

Head Shots

Les affiches qui font mal, une idée simple et efficace  de Jon Bugerman.
Posté par Citizen lambda à 18:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 30 avril

Sieste cinéphile

Dans la salle centrale du Mole Antonelliana, sous un dôme de 167 m de haut, on s'allonge dans un confortable transat, haut-parleurs contre les oreilles, pour revoir un montage des scènes mythiques du cinéma italien. Un quart d'heure de séquences de danse où se déhanchent Gassman, Mangano, Brando, Edberg, Lancaster, Cardinale, Celentano, Sordi, Trintignant, Totto ... Halte horizontale bienvenue pendant la visite du Musée National du Cinéma de Turin où l'on passe facilement la demi-journée.
Posté par Citizen lambda à 00:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 02 avril

Montage

Une rétrospective 2012 avec plus de 300 films,  c'est le montage signé Genrocks.
Posté par Citizen lambda à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 18 janvier

Vision d'horreur

A la nuit tombée, le brouillard calfeutrait toute la ville. En passant devant le cimetière Saint-Marc, qui en journée est un raccourci pratique pour se rendre au centre ville, j'ai eu une vision de flash back de trente ans d'âge. Celle du seul film d'horreur que j'ai consenti à voir et qui me fait toujours flipper quand j'y repense. Je n'ai pas traîné pour prendre mon cliché des fois qu'un zombie claudiquant surgisse d'entre les croix.  La nuit des morts-vivants (zombieworld.com)
Posté par Citizen lambda à 20:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 14 juillet

Cinecittà okkupata

Il y a quelques années j'avais déjà eu le projet de me rendre à Cinecittà mais le Routard d'alors indiquait que les studios ne se visitaient pas. L'autre jour, dans le métro, une pub qui passait sur l'écran vidéo annonçait, qu'enfin, la ville du cinéma italien s'ouvrait au public. Décors de Fellini, des péplums et autres western spaghetti ... je m'en régalais d'avance et me promit d'y aller le dernier jour pour mettre un point d'orgue à cette belle semaine romaine. Marche, tram 8, bus 40 et métro A, il nous fallut près d'une... [Lire la suite]
Posté par Citizen lambda à 22:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 16 juin

Take a break in the foot

Effort suprème du macho qui délaisse l'explication finale du groupe A pour regarder avec sa belle la terrible histoire de Martha remarquablement interprétée par Elisabeth Olsen. Emmitouflés dans des couvertures polaires  comme il se doit en cette soirée de mi-juin où dans le ciel file une énième dépression poussée par un vent à décorner les boeufs qui ne laisse pas à la pluie le loisir de tomber. De toute façon plus la peine de tomber  les nappes phréatiques sont déjà pleines.   Bande annonce du film
Posté par Citizen lambda à 09:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 18 mai

De rouille et d'os

En ce vendredi de pont, il faisait un temps à se cloîtrer en salle obscure. Au réveil, sur Info, un critique faisait le panégyrique du film d'Audiard. Après "Laisse les hommes tomber", je n'ai pas loupé un des films de Jacques, le fils de Michel, le légendaire dialoguiste des Tontons Flingueurs. J'ignorai que le fiston sortait un film et que ce film concourrait à Cannes. Alors, plutôt qu'un Indian Palace qui ne déclenche guère l'enthousiasme mais qui aurait au moins eu le mérite d'une petite balade en Inde, c'est sans hésiter... [Lire la suite]
Posté par Citizen lambda à 20:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 16 mars

Elena

En 2003, flanant près de Beaubourg, j'étais entré par hasard dans un ciné accroché par l'affiche d'un film où figurait la mention Lion d'Or 2003. C'était Le Retour de Zviaguintsev : un road movie âpre, beau et bouleversant. Cette semaine je suis allé voir Elena le 3e long métrage du cinéaste russe qui, à Cannes, en 2011, a obtenu  le prix spécial du Jury. Filmée avec précision et brio dans de longs plans fixes, servie par des acteurs troublant de vérité (fantastique Nadezhda Markina), scandée par la musique... [Lire la suite]
Posté par Citizen lambda à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,